· 

Les catastrophes archivistiques qu'on redoute.

Lors d'une discussion hier soir avec Ginette j'ai été confronté à un nouveau problème, qui selon elle est une réalité : la paranoïa des archivistes. Je m'explique: selon elle et pour la majorité de nos collègues (non-archivistes) nous observons tout un tas de règles de sécurité qui ne servent strictement à rien concernant les archives. Oui car après tout, qu'est-ce qui pourrait bien arriver à un tas de papier perdu dans une salle de l'autre coté du bâtiment.

Après une discussion plus que houleuse ou j'ai tenté de lui montrer que oui, les règles de sécurité sont faites pour prévenir des catastrophes, elle en a conclut qu'au 21ème siècles "ce genre de choses n'arrivent plus voyons. Pff."

Je me suis donc empressée de lui démontrer par des exemples concrets et récents que oui un incendie, un vol, une inondation c'est vite arrivé.

Et là, la meilleure idée de Ginette : "T'a qu'a écrire un article sur le sujet !"  Je m'empresse donc d'écrire cet article qui me démange le bout des doigts, en étayant chaque catastrophe envisageable par des exemples concrets.

Hors de question pour moi de recenser toute les préconisations des Archives de France, déjà parce que ce serait long et ch****, et ensuite parce qu'il est rare de trouver une salle qui respecte l'intégralité de ses normes.

 

 

PS : une grosse pensée pour les archivistes atteint par les catastrophes suivantes.


Les moisissures

Première des préoccupations qui nous hante jour et nuit: la protection des archives contre les moisissures. Ce qui est particulièrement mon cas, car 1 fois sur 2 je me retrouve dans un environnement de travail où la présence de taches verdâtres et mousses en tout genre apparaissent un peu partout. 

Exemple de services d'archives ayant eu récemment des problèmes importants de moisissures:



Les incendies

"Mais voyons, comment veux-tu que cela arrivent ? Un incendie, n'importe quoi..." Merci Ginette pour cette intervention. Preuve en est que cela arrive, et que lorsque ça arrive et qu'en plus ce n'est pas stoppé à temps les conséquences sont vraiment à vous rendre dépressif.

Exemple de services d'archives ayant eu récemment un incendie grave:



Les inondations

Alors ça, les inondations c'est mon dada. C'est un peu comme la moisissure, ça m'arrive souvent mais du coup maintenant je suis rodée. Ça peut aller de la petite fuite au plafond juste au dessus de l'étagère que tu viens juste de remplir la veille (parce que sinon c'est pas  drôle hein) et qui fait ploc-ploc, à l'espèce de geyser qui sort de je ne sais d'où et qui s'arrête pas durant deux jours. Au choix, ça dépend de votre quota de chance de la semaine.

Exemple de services ayant eu récemment une inondation grave:



La dégradation physique volontaire

On connait tous une personne, un/une employé, et même parfois (malheureusement) un/une collègue qui se fiche royalement des règles et s'amuse à mettre des annotations au stylo rose (oui, rose) sur ce qui lui passe entre les mains, que ce soit des registres du 15ème ou bien de la compta de l'année dernière. Et c'est d'autant plus frustrant quand on sait qui c'est, mais qu'on à pas de preuve et qu'on arrive pas à choper la personne sur le fait (frustrée, moi ? Non...). 

Exemple de dégradations d'archives ayant récemment eu lieu :



Le vol

"Qui est-ce que ça intéresserait réellement d'acheter, de posséder ou de revendre des archives ? Franchement." Eh bien beaucoup plus de monde que tu ne le penses Ginette. Moi-même on m'a déjà fait des propositions alléchantes, du genre " tu peux les sortir en douce et je te donne 40% des gains" (Oui, c'est réellement arrivé, et non je n'ai pas réussi à garder mon calme).

Exemple de vol d'archives ayant eu lieu récemment:


Écrire commentaire

Commentaires: 1
  • #1

    Cel (jeudi, 21 juin 2018 20:40)

    Et ce ne sont que des exemples bien choisis. Pour l’inon On peut ajouter le MTES! Il y a moins d’1 mois.

    Je vois qu’hélas as Les a priori sont les mêmes partout