· 

La paléographie, parlons-en.

Définition de paléographie

 

" Science qui traite des écritures anciennes, de leurs origines et de leurs modifications au cours des temps et plus particulièrement de leur déchiffrement. "

 

Source : CNRTL -  Centre National de Ressources Textuelles et Lexicales


Voilà une définition nette, claire et précise qui ne bougera pas pendant un petit moment. La paléographie c'est cette matière quand vous étudiez l'archivistique, ou que vous êtes passionné d'Histoire ou de généalogie, que vous êtes forcément obligé d'étudier à un  moment ou à un autre... au début c'est pas forcément un moment agréable, en fonction de votre tempérament, mais il est vrai que c'est devenu une de mes matières favorites. 

Je vais pas faire un historique ou quoi que ce soit d'autre parce que c'est franchement facilement trouvable sur internet et en plus parce que dans 40 minutes je dois partir avec mes amis d'enfance à Bagnères-de-Bigorre et que j'ai pas encore fait mon sac.

La première chose à savoir c'est que vous allez retomber à l'école primaire et réapprendre à lire. Et c'est pas une blague. Premièrement parce que beaucoup de textes sont illisibles. Ça va vous énerver, vous allez confondre les lettres et même vous mettre à lire à voix haute en articulant comme un demeuré pendant dix minutes pour arriver à déchiffrer une phrase, quand il s'agit pas d'un mot. Au début c'est assez gênant, on a l'impression d'être totalement bête, perdu et débile.

Voici donc mon conseil : plus vous remontez dans le temps plus vous devez oublier la logique actuelle orthographique et grammaticale que l'on nous a apprise. C'est-à-dire que vous devez oublier toutes les règles et réapprendre à lire. Ce qu'il faut aussi prendre en compte c'est qu'avant l'instauration ET l'application (oui parce que c'est pas parce que c'est instauré que c'est appliqué) tout était écrit phonétiquement. Donc des mots, des noms des prénoms peuvent changer en fonction des années, des personnes ou autres et pourtant désigner une même personne, un même phénomène ou situation ou que sais-je encore... à titre d'exemple, dans mon arbre généalogique j'ai certaines branches ou le nom de famille a changé 2 ou 3 fois à l'écrit sur 2 siècles. Lorsqu'on le prononce à l'oral on entends presque la même chose et pourtant il a été retranscrit de 3 façon différentes.


Les cours en centres

La plupart des centres d'archives publiques que ce soit au niveau communal (grandes communes...), ou départemental proposent ponctuellement ou de manière régulière des cours de paléographie au sein de leur locaux. Dans certains cas, ces cours ne sont pas organisés par l'entité elle-même mais par des associations qui agissent en collaboration avec le service d'archives, soit par le prêt d'une salle, parfois même avec l'intervention d'un(e) archiviste.

Voici quelques exemples de services d'archives proposant des cours (organisé ou non par des associations) :


Les différentes techniques qui peuvent vous sauver la vie

Le repérage des similitudes

Le classique en paléographie c'est d'arriver à repérer les similitudes de style d'écriture et orthographiques dans chaque texte. Par exemple dans certaines archives les "T" sont courbés et ressemblent à des "F", certains "o" sont en fait des "a" ou des "e". Ce repérage comprends aussi toutes formes d'abréviations employées. Evidemment une fois habitué à un style particulier correspondant soit à une époque, soit à un lieu ou une partie de la France soit carrément à une personne, il devient rapidement plus facile de lire sans beuger à chaque mot.

La technique des bâtonnets

Ça c'est la technique que l'on donne majoritairement aux étudiants en archivistiques ou en histoire. Lorsque vous bloquez sur une partie de texte assez difficile à déchiffrer il suffit de s'équiper d'une feuille blanche et d'un crayon à papier. Ainsi armé, il faut ensuite compter ce que j'appelle les petits ponts et les grands ponts, et les représenter sous forme de bâton. Ensuite il faut se fixer sur les bâtonnets et réfléchir aux mots qu'il serait possible de former en liant et reliant certains bâtons. Ça prends du temps, mais c'est plutôt efficace.


Les publications qui sont là pour vous aider

Ma première recommandation est sans aucun doute Le Petit guide d'initiation à la Paléographie des Archives Départementales du Tarn. Soyons clair, tout les livres, bouquins, guides qui font plus de 200 pages écrit en Times New Roman sont carrément chi****. Mais ce petit bijoux trône fièrement dans ma bibliothèque et ce pour plusieurs raisons: 

  1.  Tout ce qui est petit est mignon.
  2. La vulgarisation est vraiment bien faite.
  3. C'est pas imbuvable, loin de là.
  4. Ma petite nièce de 7 ans l'a adoré, et accessoirement a essayé de me le piquer avant de partir en vacances.

Ce petit livre regroupe les bases, bien expliquées et détaillées, ce qui permet d'assimiler plus facilement.

 

J'ai déjà essayé de me pencher sur d'autres ouvrages pour approfondir mes connaissances paléographiques mais très sincèrement, je n'y suis pas arrivé, soit par manque de temps, par manque de patience ou de motivation, mais aussi parce que beaucoup ne sont pas attractifs, vulgarisés ou sont carrément imbuvables. 


L'apprentissage en ligne

Pour ceux qui souhaitent pousser le bouchon un peu plus loin, sans avoir à se déplacer dans les centres d'archives ou écoles, il existe des ressources et exercices en lignes mis en place par la plupart des centres d'Archives départementaux. En voici quelques-uns (ci-contre), qui propose les ressources en ligne.


Écrire commentaire

Commentaires: 0